Pourquoi collectionne-t-on des objets ?

Pourquoi collectionne-t-on des objets

Originaire du mot latin « collectio », la collection consiste à recueillir plusieurs objets relatifs à une thématique, et à les stocker dans un même emplacement. Les articles concernés ont toujours de la valeur (sentimentale et intime) pour la personne qui les cumule, et cette manière de s’attacher aux objets a une explication bien justifiée.

On collectionne pour se sentir comblé

Les objets de collection ne s’achètent pas sur un coup de tête. Nous collectionnons surtout pour mieux faire face à ce sentiment de solitude dont nous n’arrivons pas à nous débarrasser. Le fait de nous attacher fortement à des éléments « matériels » suppose en effet que nous sommes vulnérables, troublés, et anxieux en permanence. Nous nous tournons ainsi vers les objets pour trouver cette consolation que nous pensons ne pas obtenir de nos semblables. C’est d’ailleurs sur cette théorie que se basent les psychologues pour étudier le comportement des collectionneurs. Ils comparent ces derniers à un enfant qui a toujours besoin de sa tétine ou de son doudou pour se calmer dans la journée, ou pour bien dormir le soir. Les objets sont alors considérés comme un élément dédié à combler un vide. À cet effet, plus les objets sont nombreux, plus la personne se sent bien entourée et donc rassurée. D’où l’esprit de la collection. Aujourd’hui, grâce au web, collectionner est d’ailleurs devenu de plus en plus facile. En effet, la toile regorge de nombreux site de petites annonces gratuites spécialisées dans la vente d’objets de collection. Vous pouvez y acheter toutes sortes d’objets : bijoux, montres, instruments de musique, meubles, objets de décoration, objets d’art, etc. Si cela vous intéresse, rendez-vous sur ce site pour plus d’infos.

On devient collectionneur par passion

Nous devenons collectionneurs, d’abord parce que nous sommes fascinés par les objets de collection en question. Nous en sommes tellement épris que nous en devenons insatiables. Ce qui nous pousse alors à en acheter, à chaque fois que nous sommes face à un modèle que nous n’avons pas encore. Comme toute autre personne dite « fanatique », notre esprit ne se satisfait jamais de ce que nous avons à disposition. Au contraire, il en redemande encore et encore, quels qu’en soient le prix à payer et les défis à surmonter pour les avoir. Évidemment, lorsqu’on aime, on ne compte pas. Voilà pourquoi des articles par centaine ou par milliers se retrouvent chez nous et font ainsi de nous des collectionneurs.

On conserve les objets pour les revendre plus tard

Oui, il existe des collectionneurs qui n’ont ni un vide à combler ni une fascination particulière pour les objets rares. Ce sont plutôt des connaisseurs qui sont certains de la valeur marchande d’un article donné dans quelques années, et qui en achètent en quantité pour pouvoir faire profit de manière considérable plus tard. S’ils savent par exemple que les accessoires en porcelaine sont plus onéreux lorsqu’ils sont plus âgés, ils n’hésitent pas à investir des milliers d’euros en achat, pour ensuite les revendre cinq ou dix fois plus cher après une certaine période.

Il y en a aussi ceux qui sont déjà assez chevronnés dans le domaine de la chine, et qui peuvent anticiper la tendance en termes de collection. Comme ils effectuent une veille permanente sur les comportements des acheteurs, ils connaissent alors en préalable le type d’objets qui pourrait intéresser ces derniers d’ici quelque temps. En connaissance de cause, ils achètent tout à l’avance, puis revendent les mêmes articles petit à petit lorsque les passionnés commencent à se manifester.

Quels sont les types d’objet pouvant être collectionnés ?

La collection peut concerner tout type d’objet, mais le choix du collectionneur dépend essentiellement de sa passion, de son centre d’intérêt, et de la valeur subjective qu’il attribue aux éléments qu’il conserve. Si, depuis des années, les timbres, les cartes postales et les médailles se trouvent en tête de liste en matière de collection, ces derniers sont à ce jour détrônés par des objets encore plus originaux.

Depuis l’année dernière, les jouets représentant des films ou des séries à succès sont très prisés. À part les collectionneurs de Barbie qui ont déjà leur place dans l’histoire, il y en a ceux qui collectionnent également les sets de Lego ou les figurines des super héros. Après les jouets viennent ensuite les whiskies, spécialement ceux d’une édition limitée. D’une manière générale, ce sont surtout le whisky japonais et le whisky écossais qui sont les plus recherchés par les « addicted » de la collection.

Il y en a aussi ceux qui collectionnent les véhicules de « grand public », notamment les voitures ne faisant plus partie de la production des constructeurs. La Ford Fiesta, la Defender de Land Rover, ou encore la Mini Cooper d’origine sont actuellement placées au rang des articles de collection de luxe les plus célèbres. Sinon, il y a les objets d’art que les collectionneurs sont prêts à acheter à plus de 100 millions de dollars (toiles, sculptures…), et les pièces de monnaie de collection rares qui sont très appréciées par leur originalité (avec une image de Kew Gardens ou un portrait de Sir Isaac Newton).