Archimedia

Porte d’entrée : quels sont les problèmes les plus fréquents ?

Porte d'entrée

La performance des ouvertures, comme les portes et les fenêtres, est le garant de l’échec de toute tentative d’effraction étant donné que la majorité des malfaiteurs essaie de pénétrer à l’intérieur par le biais de ces dispositifs. En plus d’assurer la sécurité des lieux, ces infrastructures apportent également du cachet au design de l’immobilier. Les portes, surtout celle de l’entrée, préservent aussi l’intimité de la maison et contribuent à l’isolation de l’intérieur. Toutefois, au fil du temps et de son usage, ce dispositif peut avoir des problèmes, découvrez les soucis qui se manifestent fréquemment.

Le blocage de la porte d’entrée

L’un des problèmes récurrents rencontrés avec la porte d’entrée est son blocage, soit elle se coince et ne s’ouvre pas, soit elle ne peut pas se refermer. Dans le cas où un souci de ce genre se manifesterait, le recours au service d’un menuisier professionnel et d’un serrurier à Bruxelles ou à ailleurs est de rigueur. L’urgence d’une telle action se mesure sur l’impossibilité d’utiliser cette ouverture, voire de nuire à la sécurité de la maison. Généralement, un tel blocage résulte d’un problème au niveau de la structure de la porte elle-même, sa paroi se frotte au montant. Dans la majorité des cas de ce genre, la solution préconisée par les professionnels est l’ajustement de la structure pour qu’elle puisse entrer dans le cadre. Un bricoleur avéré a la capacité de réaliser cette intervention lorsqu’il dispose des outils adéquats. Néanmoins, le service d’un menuisier professionnel peut être sollicité, notamment lorsque le design de la porte doit être préservé. Le taillage doit s’effectuer exactement au niveau de la partie qui est à l’origine du blocage. Une nouvelle couche de peinture s’applique sur ce dispositif afin d’uniformiser le tout, de masquer les ajustements et de préserver le bois d’une détérioration précoce causée par l’humidité.

Le problème de la serrure de la porte d’entrée

Une porte blindée ou non est composée de plusieurs éléments, tous aussi importants les uns que les autres. La serrure fait partie de ces dispositifs et se trouve être un point essentiel puisqu’il assure la fermeture de cette infrastructure. Peu importe le type de serrure, son usure est toujours à l’origine d’un éventuel problème, comme son dysfonctionnement ou l’impossibilité de l’ouvrir.
Avant d’appeler un serrurier ou un professionnel des menuiseries, l’usager lui-même est en mesure d’isoler la source du coincement. Ce dernier doit tenir la porte ouverte et essayer d’actionner la poignée et la serrure à plusieurs reprises. Le fonctionnement de ces mécanismes prouve que le souci vient du pêne ou de la porte. Dans le cas contraire, un changement de serrure est à prévoir.
Dans la mesure du possible, les modèles performants sont à privilégier. Les serrures multipoints sont meilleures par rapport aux dispositifs classiques puisqu’elles sont difficiles à crocheter et ne s’usent pas facilement.

L’intervention d’un artisan serrurier compétent est importante pour mener à bien les travaux à préconiser. Cependant, si aucun professionnel ne peut réparer ni changer le dispositif rapidement, l’usager peut toujours essayer de dégripper le mécanisme afin de le débloquer. Cette solution est juste temporaire puisque les risques de répétition du problème sont imminents, le mieux reste le recours au service d’un professionnel qualifié.

Le dysfonctionnement suite à une tentative d’effraction

La plupart des intrusions des cambrioleurs s’effectuent au niveau de la porte d’entrée et des fenêtres. Le crochetage détruit le mécanisme au niveau de la serrure qui ne peut plus fonctionner correctement. Dans le cas où les malfaiteurs arriveraient à pénétrer à l’intérieur, le dispositif a certainement cédé. Le changement de serrure par un modèle plus solide devient inévitable. À la suite d’une tentative d’effraction, quand bien même le mécanisme a tenu bon, il ne fonctionne plus convenablement. De ce fait, la serrure d’une porte forcée doit être remplacée également. Aucune négligence n’est permise puisque les cambrioleurs risquent de revenir.

Le claquement de la porte d’entrée

Le claquement d’une porte est provoqué par l’une des raisons citées ci-après :

  • la plaque de la gâche ne se trouve pas à la bonne place ;
  • l’alignement du pêne est déréglé ;
  • la plaque de la gâche est poussée vers le fond.

Suite à un claquement de porte, l’usager doit vérifier l’un des cas susmentionnés. Quelques manipulations peuvent suffire pour remédier à la situation, comme le comblement de l’interstice au niveau de la plaque ou son réalignement avec le trou. La non-efficacité des solutions préconisées exige le recours à l’aide d’un expert dans le domaine de la serrurerie. Les artisans qui proposent leur service aux usagers peuvent être trouvés sur la toile, dans les annonces, dans les annuaires des professionnels ou en parlant aux proches.

Quitter la version mobile