Comment optimiser son assurance de prêt immobilier ?

assurance prêt immobilier

 Bien que l’assurance emprunteur ne soit pas obligatoire, les banques l’imposent pour contracter un crédit immobilier afin de couvrir d’éventuels impayés en cas d’imprévus. Pour bien choisir son assurance et faire des économies, il est important de bien comprendre les différentes garanties possibles.

Quelles sont les garanties ?

Les deux garanties de base d’une assurance pour un crédit immobilier sont :

  • la garantie décès qui permet de rembourser l’intégralité du montant restant dû en cas de décès de l’emprunteur.
  • la garantie Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA) couvre les mensualités de l’emprunteur en cas d’invalidité permanente l’empêchant de travailler et d’assumer les gestes du quotidien.

Les garanties d’invalidité prennent le relai des mensualités du prêt immobilier, lorsque l’emprunteur, suite à un accident ou une maladie, présente un taux d’invalidité de 66% ou de 33%. La garantie Incapacité Temporaire de Travail (ITT) intervient lorsque l’emprunteur se retrouve dans l’incapacité d’exercer son activité professionnelle, de façon temporaire, à la suite d’un accident ou d’une maladie. La garantie Perte d’emploi est optionnelle. Selon les compagnies d’assurances, cette garantie peut couvrir jusqu’à deux ans de mensualités du prêt immo après le licenciement de l’emprunteur. Pour tout savoir sur l’assurance prêt immobilier cliquez sur le-pret-immobilier.com/

La quote-part de l’assurance

Le principe de quote-part, ou quotité, ne s’applique que pour les emprunts immobiliers contractés par un couple. En effet, la quote-part permet de répartir la couverture de l’assurance entre les deux emprunteurs. Une couverture à 100% par personne correspond à la couverture maximale et est la plus coûteuse. Par exemple, en cas de décès d’un des conjoints, le crédit est couvert en totalité par l’assurance. Une couverture à 50% par personne permet en cas d’imprévu d’un des emprunteurs, que l’autre conjoint n’ait à sa charge que 50% des mensualités. Il faut savoir que la quotité peut se répartir à la convenance des emprunteurs selon leur situation personnelle.

Comment choisir ou changer son assurance emprunteur ?

Lors d’une offre de prêt pour acquérir un bien immobilier, votre banque vous proposera systématiquement une assurance prêt immobiler. Si les conditions et le coût ne vous conviennent pas, vous avez la possibilité de choisir vous-même votre compagnie d’assurance et de faire jouer la concurrence afin d’obtenir les meilleurs taux. C’est ce que l’on appelle la délégation d’assurance. Une seule condition est à respecter : les garanties de l’assurance que vous propose votre assureur doivent être équivalentes aux garanties de l’assurance de votre banque. La loi Hamon permet à l’emprunteur de changer d’assurance pour son prêt immobilier, à partir de la première année de souscription du crédit, à la date anniversaire. Pour en savoir plus sur les meilleurs taux immobiliers