Comment déclarer vos frais de téléassistance aux impôts ?

services de teleassistance

Publié le : 19 mars 20196 mins de lecture

La grande nouvelle dans le milieu des services à la personne est le crédit d’impôt et la réduction d’impôt de 50 % qui est désormais en vigueur depuis janvier 2018. Ainsi, toutes les personnes qu’elles soient imposables ou non peuvent bénéficier de ce droit si elles ont souscrit un abonnement à un service de télé-assistance. Pour pouvoir en profiter, il est nécessaire de faire une déclaration aux impôts. La démarche pour déclarer les frais de téléassistance est assez simple.

Le crédit et la réduction d’impôts

La réduction d’impôts est une déduction octroyée à une personne par rapport à ses impôts sur le revenu. Elle s’applique à toutes les personnes ayant fait appel à un service à la personne comme la téléassistance. Pour cela, les Finances Publiques déduisent des impôts 50 % de la totale des dépenses liées au service à la personne si le bénéficiaire est imposable.

Par contre, pour les personnes non imposables, c’est-à-dire qui ne paient pas d’impôts, ils ont droit à ce qu’on appelle un crédit d’impôt. Il s’agit d’une somme équivalant à 50 % des dépenses engagées  dans un service à la personne pendant l’année. C’est le trésor public qui est chargé d’envoyer ce chèque au bénéficiaire.

Il convient cependant de préciser que le crédit et la réduction d’impôts sont plafonnés à 12000 € par an. Mais encore, les aides financières ne sont pas prises en compte dans le calcul de la déduction sur l’impôt. Le pourcentage de 50 % ne concerne donc que la somme que le bénéficiaire doit prendre en charge lui-même. Pour connaître les frais d’un service de téléassistance, cliquez ici.

À découvrir également : Service à la personne : Louer les services d'un intervenant à domicile

Comment faire sa déclaration d’impôt ?

La première étape concerne la récupération de l’attestation fiscale auprès de l’organisme de téléassistance. Ce document regroupe toutes les informations concernant les dépenses pour le service de téléassistance. Le titulaire y trouvera donc la somme exacte que l’entreprise lui a prélevée au cours de l’année. Attention à ne pas oublier de vérifier que la société qui offre la prestation est agréée Services à la personne et dispose d’un numéro de déclaration. Sans cela, il ne sera pas possible de jouir d’un crédit ou d’une réduction d’impôts.

La suite de la procédure consiste à compléter la feuille d’impôts. Pour cela, il faut se rendre à la section 169, à la page intitulée « Services à la personne : emploi à domicile ». Il suffit ensuite de renseigner le coût total du service d’assistance à la personne figurant sur l’attestation fiscale dans la case correspondante :

Dans la case 7DF pour les personnes retraitées ; Dans la case 7DB si la personne est active ou demandeur d’emploi depuis au moins 3 mois ; Dans la case 7DD si c’est un tiers qui paie le service de téléassistance à une autre personne.

Et en ce qui concerne les autres dépenses d’aide à la personne en dehors des services de téléassistance, elles peuvent être déclarées dans la case 7WJ de la feuille d’impôts.

La téléassistance pour les personnes âgées

La téléassistance est avant tout un système d’assistance aux personnes âgées ou fragilisées. En effet, comme ces personnes ne peuvent être laissées seules étant donné leur état de santé ou leur condition physique ; il a fallu trouver un moyen pour les surveiller au quotidien. Et grâce à la téléassistance, leur maintien à domicile est devenu possible.

La téléassistance fonctionne avec une alarme qui permet au bénéficiaire de joindre d’urgence un interlocuteur en cas de chute ou de problème. L’agent qui reçoit l’alerte de son côté va tout de suite prévenir les proches et les entités (ambulance, pompier, etc.) qui peuvent intervenir rapidement au domicile de la personne. Après, il y a aussi le fait de pouvoir s’entretenir régulièrement avec une autre personne par téléphone. Lorsqu’on est seul, avoir une personne avec qui on peut parler est toujours bénéfique. Mais ce n’est pas tout, il existe encore divers services qui accompagnent la téléassistance à domicile : détecteur de chute, le téléphone portable pour sénior et beaucoup d’autres encore. Les offres varient d’une entreprise à une autre, le mieux est donc de se renseigner directement auprès de chaque organisme afin de comparer les différentes prestations. Et surtout il faut toujours demander si la société est agréée Services à la personne afin de bénéficier du crédit d’impôt ou de la réduction d’impôt.

Plan du site