Comment prévenir et compenser la pénibilité ?

Comment prévenir et compenser la pénibilité

Publié le : 03 juillet 20207 mins de lecture

La santé au travail des employés peut être très compromise à cause de la pénibilité de certaines fonctions professionnelles. Les conditions de travail ne permettent donc pas un épanouissement du salarié ce qui entraine des conséquences plus ou moins importantes. Aussi bien pour le travailleur que pour l’entreprise. Il est donc important que chaque société applique réellement la règle de la prévention des risques au travail afin de limiter l’impact de certains milieux sur la santé des employés.

Qu’est-ce que la pénibilité ?

D’après la définition du Code du travail, la pénibilité au travail est définie comme l’état d’une personne qui est soumise à des risques psychosociaux dans le cadre de l’exercice de ses fonctions. Par conséquent, le travailleur est capable de rencontrer un problème de santé à cause des contraintes physiques reliées au rythme ou au milieu de travail dans lequel il se trouve. Les conséquences de ce phénomène sont durables et parfois irréversibles sur la santé du salarié.

Les facteurs de pénibilité sont multiples et sont clairement définis par le Code de la sécurité sociale et par le Code du travail. En effet, le travail de nuit, le travail répétitif, en équipe, en milieu hyperbare ainsi que l’exposition aux températures extrêmes et au bruit sont des risques psychosociaux au travail. Pour composer ces risques, l’employeur doit réaliser une déclaration annuelle aux Caisses de retraite de manière dématérialisée par la déclaration sociale nominative. Mais le plus important reste la formation pénibilité au travail afin d’inciter les dirigeants d’entreprises à réaliser la prévention des risques au travail. Plusieurs professionnels tels que idprévention.com proposent des formations dans ce domaine.

Quelles sont les conséquences de la pénibilité ?

La pénibilité en milieu professionnel est un phénomène qui causer du stress aux employés ou alors les pousser à être violent. On dénote alors des agressions verbales ou physiques, des incivilités, des violences internes. Les conséquences des risques psychosociaux ont un grand impact sur la santé au travail, aussi bien physique que mentale des employés. D’après les statistiques, les effets des facteurs de risques psychosociaux sont à la base de la recrudescence de certaines pathologies telles que les troubles psychiques, les troubles musculosquelettiques ou encore les maladies cardio-vasculaires.

Ce phénomène n’a pas des conséquences que sur la santé des salariés. Les risques psychosociaux au travail impactent également l’organisation et la vie économique de l’entreprise. Par conséquent, la pénibilité a un coût très important pour l’entreprise. Les entreprises et les collectifs de travail sont totalement désorganisés à cause de ce phénomène. Comme conséquences de la pénibilité au travail, on peut citer : une hausse de l’absentéisme et du turnover, des difficultés pour le recrutement de nouveaux employés, une hausse des accidents de travail, une dégradation de la productivité et du climat social de l’entreprise, une baisse conséquente de l’image de marque de l’entreprise. Tous ces dysfonctionnements coûtent vraiment cher à la société.

Compenser la pénibilité

Afin de réparer les effets des risques professionnels, l’entreprise peut procéder à l’octroi d’une compensation financière au travailleur. Depuis plusieurs années, cette nouvelle approche trouve son fondement dans une négociation entre les entreprises et les syndicats de travailleurs. Certaines compagnies avaient déjà adopté cette technique qui permet de diminuer les effets néfastes de ce phénomène. Elles ont pu admettre que certaines situations de travail présentent des contraintes et des désagréments que l’on peut compenser par une contrepartie financière.

En dehors de l’aspect financier, la compensation de la pénibilité peut aussi être réalisée par un aménagement des conditions d’intervention des employés. Il est donc possible de limiter les conséquences des conditions de travail en confiant au salarié des fonctions moins dures que les siennes par exemple. C’est une stratégie qui a fait ses preuves depuis lors et qui permet aux entreprises d’éviter les coûts dus à la prise en charge des risques professionnels. Par ailleurs, il est aussi possible de compenser la pénibilité en effectuant un reclassement de l’employé. Ici, la nouvelle affectation du salarié doit correspondre parfaitement à sa qualification et aux possibilités qui résultent de son état de santé.

La prévention de la pénibilité

La prévention des risques professionnels est un impératif pour les entreprises. Elles ont l’obligation de protéger la santé physique et mentale des travailleurs pour éviter toute altération. Pour cela, l’entreprise doit suivre une formation pénibilité au travail afin de mettre en place des actions de prévention, de formation et d’information. Outre toutes ces actions, l’employeur doit aussi veiller à la mise en place d’une structure et de moyens adaptés afin de garantir la sécurité et la protection de la santé du personnel. Il est donc important qu’un aménagement préventif des conditions de travail soit réalisé en amont.

La prévention de la pénibilité en milieu professionnel nécessite également l’usage des bons outils. L’employeur doit donc procéder à l’évaluation des risques professionnels pour la santé et sécurité des travailleurs en utilisant un document unique. L’employeur doit donc procéder à une analyse complète et détaillée des modalités d’exposition des travailleurs à des risques ou aux facteurs de dangers. Pour effectuer cette analyse, l’entreprise doit prendre en compte les situations réelles de travail. Cela lui permettra de déterminer les éléments qui peuvent être à la base de la dégradation de l’état de santé du personnel.

Plan du site