Comment traiter l’allergie aux protéines de lait de vache ?

allergie lait

Publié le : 06 août 20195 mins de lecture

L’allergie aux protéines du lait de vache peut être confondue à d’autres pathologies à cause de ses manifestations qui sont communes aux autres maladies. Ainsi, il est recommandé de se faire consulter le bébé par un médecin pour établir un diagnostic exact afin de recevoir le traitement adéquat et le régime alimentaire qui convient à votre bébé en cas de signes inquiétants.

Allergie aux protéines du lait de vache : les symptômes

Il existe deux types d’allergies aux protéines de lait de vache. En général, pour le cas d’une allergie aux protéines du lait de vache retardée, le nourrisson peut présenter des problèmes d’otites qui se répètent, une dermatite atopique, des diarrhées, des vomissements, des reflux gastro-œsophagiens et une constipation…

Pour une allergie aux protéines du lait de vache immédiate, les symptômes se présentent quelques heures après ingestion de lait de vache. Le nourrisson allergique au lait de vache aura du mal à respirer, vomit beaucoup, présente une urticaire et un gonflement des lèvres ou du visage. Il se peut que le nourrisson présente un choc anaphylactique, mais c’est tellement rare. Toutefois, la présence d’un bébé allergique aux protéines de lait de vache n’empêche pas la famille entière de ne pas manger du yaourt ni du fromage. Cliquez ici pour avoir plus de détails à ce sujet. Vous allez y trouver même les aliments sans œuf, les aliments sans œufs supermarché et les produits supermarché sans œuf pour les vegan.

À découvrir également : Mon bébé est-il allergique au lait de vache ?

Traitement de l’allergie aux protéines du lait de vache

Pour traiter ce type d’allergie, il est important de suivre un régime particulier qui consiste à exclure tous les aliments lactés ; donner au bébé atteint un aliment sans lait. Si le bébé présente les symptômes d’allergie aux protéines du lait de vache après avoir pris un apport de lait de vache, il est recommandé d’arrêter ces apports et de reprendre l’allaitement maternel exclusivement. La mère doit également manger que des aliments sans lait supermarché, si le bébé présente les manifestations de l’allergie alors que le bébé n’a pas reçu d’autre apport de lait à part l’allaitement maternel.

Il existe une préparation spéciale pour l’enfant qui n’est pas allaité qui est l’hydrolysat de protéines du lait de vache. Dans cette préparation, les protéines ont déjà subi une modification afin de diminuer leur faculté de provoquer une allergie tout en gardant les éléments nutritifs dont l’enfant a besoin pour sa croissance. Il se peut qu’un enfant ne tolère pas encore cette préparation spéciale et que les manifestations d’allergie continuent à se présenter malgré la suppression des aliments à base de lait de vache. Dans ce cas, il est conseillé de prendre un hydrolysat de protéines de riz.

Diagnostic de l’allergie aux protéines de lait de vache

Le diagnostic de l’allergie aux protéines du lait de vache est compliqué. Le médecin doit éliminer toutes suspicions d’autres maladies vu que les symptômes de cette allergique sont assez banals et peuvent être confondus à ceux d’autres maladies. C’est après que le médecin aille conseiller aux parents d’administrer pendant un mois du lait sans protéines de lait de vache. Vous pouvez trouver les produits sans lait de vache à la pharmacie, il existe également des produits supermarché sans lait.

Plan du site