Comment traiter naturellement un abcès ?

Comment traiter naturellement un abcès

L’abcès est une infection microbienne. On peut distinguer deux types d’abcès : l’abcès froid qui est lié à la bactérie responsable de la tuberculose ou des levures et l’abcès chaud qui s’accompagne souvent de rougeur, de tuméfaction, de pus, de sensation de chaleur et de brûlure et parfois de fièvre. Les abcès apparaissant sur les organes internes sont les plus dangereux. Mais comment les traiter naturellement ?

Un abcès : c’est quoi au juste ?

Un abcès est une infection microbienne localisée, formée d’une poche de pus. Les abcès superficiels sont visibles contrairement aux abcès internes qui peuvent nécessiter une consultation d’urgence et quelquefois des interventions chirurgicales.

Les abcès superficiels sont généralement localisés sur la zone anale, le dos, les aisselles, le cou, l’aine, les doigts et les ongles. Pour les abcès profonds, ils touchent les reins, les poumons, le foie et même le cerveau. La gravité peut varier selon le problème de compression et la difficulté d’accès pour le nettoyage. Attention ! Il peut aussi y avoir des abcès mixtes composés d’un abcès interne et externe. C’est ce qu’on appelle « bouton de chemise ».

On peut aussi classer les abcès en deux catégories :

  • L’abcès chaud : c’est une inflammation rouge, chaude et douloureuse. Il est provoqué par une bactérie ou amibe. Les risques peuvent être locaux ou généraux. Et l’évolution se divise en trois parties : il peut régresser, se fistuliser ou s’enkyster. Dans le dernier cas, les antibiotiques ne sont plus efficaces ! Pour faire le bilan et évaluer l’importance de l’infection, le médecin peut réaliser une recherche de germe par ponction ou demander un examen d’imagerie. En tout cas, un abcès superficiel non grave peut être traité par des antibiotiques et des soins naturels
  • L’abcès froid : il est dû au bacille de Koch ou à un champignon. Contrairement à l’abcès chaud, il n’y a pas de réaction inflammatoire évidente, ce qui signifie qu’il peut présenter moins de symptômes visibles tels que rougeur, chaleur et douleur. Cependant, malgré l’absence apparente de signes inflammatoires, l’abcès froid est considéré comme plus grave que l’abcès chaud. Cela est dû à sa capacité à altérer progressivement l’état général du patient. Les abcès froids peuvent entraîner des complications potentiellement graves, car l’infection peut se propager et affecter d’autres parties du corps ou des organes internes. En raison de la gravité de cette forme d’abcès, recherchez rapidement un traitement médical approprié. Le médecin évaluera attentivement l’étendue de l’infection et pourra prescrire des médicaments spécifiques pour lutter contre le bacille de Koch ou le champignon responsable de l’abcès froid. Un suivi régulier et des soins appropriés sont nécessaires pour gérer l’abcès froid et minimiser les risques pour la santé du patient.

Dans certains cas, il est possible de  soigner un abcès dentaire naturellement ainsi que d’autres abcès superficiels à l’aide des plantes.

Quelles sont les précautions à prendre en cas d’abcès ?

Lorsque vous souffrez d’un abcès, la charcuterie, les viandes grasses, les graisses cuites, les laitages et le fromage sont à éviter. Ils peuvent perturber l’élimination des toxines. Aussi, le sucre favorise l’infection microbienne et ralentit le système immunitaire. Ce qui peut donc retarder votre guérison. En revanche, vous devez boire beaucoup d’eau et vous reposer pour laisser le corps récupérer.

En outre, il est fortement déconseillé de crever un pu, quel que soit le degré de gravité, ceci dans le but d’éviter la propagation de l’infection. Pour le faire mûrir, utilisez tout simplement des cataplasmes ou consultez un médecin.

Quelles sont les solutions pour un abcès chaud ?

Comment faire mûrir un abcès et soulager les maux ? Le cataplasme est le moyen par excellence, le plus rapide et sécurisé pour faire murir un abcès. Nous allons vous donner quelques idées en attendant le traitement médical des abcès chauds.

Compresses chaudes

Les compresses chaudes sont une méthode couramment utilisée pour soulager un abcès chaud avant de consulter un médecin. Elles peuvent aider à réduire l’inflammation, à soulager la douleur et à favoriser le drainage de l’abcès. Voici comment utiliser les compresses chaudes de manière efficace :

  1. Préparez la compresse : Trempez une serviette propre ou un gant de toilette dans de l’eau chaude, mais pas brûlante. Veillez à ce que la température soit supportable pour votre peau.
  2. Appliquez la compresse : Placez délicatement la compresse chaude sur la zone de l’abcès chaud. Assurez-vous qu’elle recouvre complètement l’abcès et la zone environnante.
  3. Maintenez la compresse : Maintenez la compresse en place pendant environ 10 à 15 minutes. Vous pouvez répéter cette procédure plusieurs fois par jour, en veillant à utiliser une compresse propre à chaque fois.
  4. Reposez-vous : Pendant que la compresse est appliquée, essayez de vous détendre et de vous reposer. Vous pouvez vous asseoir ou vous allonger confortablement pour faciliter la relaxation.

Les compresses chaudes agissent en dilatant les vaisseaux sanguins, ce qui augmente le flux sanguin vers la zone de l’abcès chaud. Cela favorise la circulation des globules blancs, qui sont responsables de la lutte contre l’infection, ainsi que le drainage du pus accumulé. Les compresses chaudes ne doivent pas être utilisées sur des abcès chauds qui sont près des yeux ou sur des abcès qui sont très douloureux, chauds et enflés.

La tisane

La tisane peut être un complément efficace pour le traitement interne d’un abcès. Certaines plantes, telles que l’artichaut, la fumeterre, la bardane, le pissenlit et la saponaire, sont connues pour leurs propriétés bénéfiques dans la lutte contre les infections et l’amélioration de la santé de la peau. Voici comment préparer et utiliser une tisane pour traiter un abcès chaud :

  • Mélange de plantes : Prenez 50 g de chaque plante mentionnée (artichaut, fumeterre, bardane, pissenlit et saponaire) et mélangez-les dans un récipient propre.
  • Préparation de la tisane : Ajoutez 4 cuillères à soupe du mélange de plantes dans un litre d’eau. Portez l’eau à ébullition et laissez bouillir pendant environ 3 minutes. Ensuite, retirez le récipient du feu et laissez infuser le mélange pendant environ 10 minutes.
  • Filtrage et consommation : Filtrez la tisane pour éliminer les résidus de plantes. Vous pouvez boire 1 litre de cette tisane par jour, réparti en plusieurs tasses tout au long de la journée. Il est recommandé de suivre ce traitement pendant environ 1 mois.

Ces plantes utilisées dans la tisane ont des propriétés diurétiques, dépuratives et anti-inflammatoires, ce qui peut aider à éliminer les toxines, stimuler le système immunitaire et favoriser la guérison de l’abcès.

Les aliments

Les aliments peuvent également jouer un rôle dans le traitement des abcès. Voici quelques aliments spécifiques et leurs méthodes d’utilisation :

  • Gingembre : Le gingembre est un puissant anti-inflammatoire et peut être utilisé pour traiter les abcès. Prenez un morceau de gingembre d’environ 2 centimètres et râpez-le. Ensuite, faites une infusion en le laissant infuser dans de l’eau chaude pendant quelques minutes. Buvez cette infusion pour bénéficier des propriétés anti-inflammatoires du gingembre.
  • Oignon : L’oignon est connu pour ses propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires. Pour les furoncles ou les panaris, vous pouvez mettre un oignon au four, le laisser refroidir légèrement, puis l’appliquer chaud sur l’abcès. Recouvrez ensuite l’oignon avec une compresse pour maintenir la chaleur et favoriser la guérison.

En cas de furoncle ou de panaris :

  1. Mettez l’oignon au four.
  2. Laissez refroidir quelques instants et appliquez-le chaud sur l’abcès avant de recouvrir d’une compresse.
  3. Faites cuire le chou au four et écrasez.
  4. Appliquez sur l’abcès et couvrez de compresse.
  • Chou : Le chou est un autre remède de grand-mère efficace pour les abcès. Faites cuire le chou au four jusqu’à ce qu’il soit tendre, puis écrasez-le pour obtenir une pâte. Appliquez cette pâte de chou directement sur l’abcès et couvrez-la avec une compresse. Le chou peut aider à réduire l’inflammation et à favoriser la guérison.
  • Propolis : La propolis est une substance recueillie par les abeilles à partir des bourgeons et elle possède des propriétés antibactériennes et cicatrisantes. Vous pouvez utiliser la propolis sous forme de cataplasme pour traiter rapidement un abcès. Appliquez la propolis directement sur l’abcès, en veillant à bien recouvrir la zone affectée. La propolis peut aider à tuer les bactéries et à accélérer le processus de guérison.

Quels produits naturels pour soigner un abcès dentaire ?

Découvrez notre vidéo informative sur les abcès dentaires, qui vous présente les symptômes et les traitements de cette condition dentaire douloureuse :

L’intervention médicale est indispensable en cas d’abcès dentaire ou de tout autre abcès interne. Mais certaines solutions naturelles peuvent accélérer la guérison et apaiser la douleur en attendant la consultation. Les possibilités sont nombreuses, dont voici quelques idées :

La farine de lin : cette farine est connue pour soulager. Voici comment la consommer :

  1. Prenez 4 cuillères à soupe de farine de lin et versez dans de l’eau chaude.
  2. Mélangez puis appliquez sur l’abcès pendant 15 minutes.
  3. Renouvelez l’opération plusieurs fois dans la journée.

Les clous de girofle ou l’huile essentielle d’arbre à thé : sous forme d’huile essentielle bio, appliquez directement sur l’abcès dentaire et massez légèrement.

Ces solutions vous permettront de calmer la douleur et d’aseptiser la dent avant de vous rendre chez le dentiste. Vous pouvez aussi mettre un clou de girofle entre les dents. C’est très pratique !

L’ail : c’est un antibiotique très efficace pour traiter les abcès dentaires.

  1. Prenez 4 gousses d’ail.
  2. Pelez, lavez et extrayiez le jus.
  3. Puis appliquez immédiatement sur la dent infectée.
  4. Répétez 2 à 3 fois par jour.

L’eau et le sel : pour soigner un abcès, rincez à l’eau et au sel. Le sel réduit l’inflammation au niveau d’une ou plusieurs dents tout en limitant la croissance bactérienne dans votre bouche.

  1. Prenez une demi-cuillère à café de sel et un verre d’eau tiède.
  2. Mélangez et attendez que le sel soit totalement dissous.
  3. Ensuite, rincez votre bouche à l’eau claire et recrachez.
  4. Répétez ce geste 4 fois par jour !

Le vinaigre de cidre : le vinaigre de cidre est connu pour ses propriétés antimicrobiennes et antiseptiques, ce qui en fait un remède naturel potentiel pour les abcès. Voici comment l’utiliser

  1. Prenez une cuillère à soupe de vinaigre de cidre et versez dans votre bouche tout en vous gargarisant la gorge.
  2. Puis laissez 5 minutes dans la bouche avant de recracher et de rincer à l’eau.
  3. Réaliser cette action 2 fois par jour.

Vous pouvez également favoriser les aliments riches en :

  • Vitamine C
  • Zinc
  • Antioxydants
  • Protéines
  • Probiotiques

 Attention! En cas de fièvre, il est recommandé de consulter immédiatement un docteur afin d’éviter que votre cas ne s’aggrave. Les recettes de grand-mère sont uniquement réserves aux cas non sévères.