Japon : le pélerinage du Kumano Kodo

Pour atteindre le sanctuaire de Kumano Nachi Taisha, il est nécessaire de marcher un tronçon supplémentaire, qui peut être fait dans les deux sens. Il s’agit de deux étapes, de 13 km et 14,5 km respectivement.

KOGUMOTORI-GOE

Le tronçon allant d’Ukegawa où se trouve le sanctuaire de Kumano Hongu Taisha à Koguchi s’appelle Kogumotori-goe. La piste commence en passant par un groupe de maisons. Une ascension progressive à travers les cèdres, les cyprès, les forêts indigènes et les crêtes montagneuses vous conduit, après seulement 5 km, à Hyakken-gura. L’un des plus beaux endroits du Kumano Kodo, un point de vue d’où l’on peut admirer les 3 600 pics sacrés du Kumano. Après une série de hauts et de bas, on arrive au Sakura-jaya Tea House. Une histoire raconte que dans les temps anciens, lorsque les propriétaires de la maison de thé voyaient arriver des pèlerins au loin, ils se préparaient à les accueillir en faisant bouillir de l’eau pour le thé. Aujourd’hui, il reste un bon endroit pour faire une pause. Une courte descente vous mène aux rives de la rivière Akagi-gawa. Sur les pavés de pierre, vous pouvez voir une série de petites tablettes de prière laissées par les ascètes Yamabushi de la montagne, qui font périodiquement le pèlerinage comme une formation spirituelle. Vous traversez le pont et vous arrivez à Koguchi. À Koguchi, vous trouverez deux hébergements : Koguchi Shizen-no-Ie, et Minshuku Momofuku. Il est recommandé de faire la réservation. Les dénivelés ne sont pas du tout difficiles, atteignant une altitude maximale de 400 m. Vous ne trouverez pas de points de ravitaillement le long de la piste, alors apportez suffisamment d’eau et de nourriture pour la journée. Elle est desservie par des véhicules, donc pas besoin de s’inquiéter d’un quelconque problème.

OGUMOTORI-GOE

C’est le tronçon le plus difficile. C’est une montée et une descente continues, avec des pentes plus exigeantes qu’auparavant. Dès les premiers kilomètres, vous atteignez une altitude de 1000 mètres, à partir d’une hauteur de seulement 400 m. Vous ne trouverez pas de lieux de rafraîchissement ou de services le long du chemin, juste quelques maisons ici et là. Le parcours se déroule entièrement au milieu des montagnes et de ses bois. Certaines histoires racontent même que ces hautes montagnes abritent les esprits des morts. Hautement camouflé dans la nature, vous reconnaîtrez les anciens murs de pierre qui servaient autrefois à terrasser les rizières. À un moment donné, vous passerez devant un grand rocher, entièrement recouvert de mousse, sur les côtés d’un ancien escalier de pierre usé. C’est le rocher de Waroda-ishi, sur lequel on peut distinguer trois symboles sculptés, appelés Bonji. Ce sont des caractères sanskrits utilisés pour représenter le Bouddha et le Bodhisattva. De gauche à droite, ils représentent : c’est là que les dieux se rencontrent et discutent autour d’une tasse de thé. Après d’autres hauts et bas, vous atteindrez la montagne Myoho. Ici, vous attendez le sanctuaire de Nachisan et un cimetière. Le mont Myoho est considéré comme le “mont Koya des femmes”, car il est le siège historique des nonnes itinérantes des Kumano Bikuni. Actif du 16e au 18e siècle, il a répandu la foi de Kumano dans tout le Japon. Sur le col de Funami, une vue magnifique s’ouvrira devant vos yeux, et l’immensité de l’océan Pacifique devant vous. Le village maritime au loin est Katsuura, un célèbre port de pêche au thon. D’ici, une descente raide mène au parc Nachi Kogen, où la typique forêt de cèdres et de cyprès japonais seront trouvées. Un nombre croissant d’escaliers en pierre et de grands arbres annoncent la proximité de Nachisan. Le grand sanctuaire de Kumano Nachi Taisha est magnifique et offre une vue inoubliable sur la cascade de Nachi-no-Otaki. Haut de 133 mètres, il est le plus haut de tout le Japon. Le sanctuaire a une longue histoire et a été utilisé dans le passé pour la formation des moines de montagne qui pratiquaient le Shugendo, un mélange religieux de croyances indigènes et étrangères.

La piste Daimon-zaka près du sanctuaire de Kumano Nachi Taisha

La piste Daimon-zaka ne fait qu’un kilomètre de long. Un impressionnant escalier en pavés de 267 marches s’étend de la base de la vallée de Kumano Nachi Taisha autour de la cascade. Au bout du chemin, vous trouverez l’imposant Meitosugi : ce sont deux grands cèdres, que l’on appelle “mari et femme” en raison de leurs racines entrelacées.