Les règles d’or pour réussir la création de son CV en français !

Une des priorités lorsqu’on commence une nouvelle vie dans un autre pays est de trouver un emploi, et pour ceux d’entre nous qui vivent en France, cette réalité ne fait pas exception. Tout comme on a beaucoup à apporter, on a aussi beaucoup à apprendre sur le fonctionnement du monde du travail.

L’importance du CV d’une page

En France (et surtout à Paris), il y a beaucoup de concurrence dans le domaine de l’emploi. Les entreprises optimisent donc le temps passé à la sélection des candidats. Il est donc obligatoire de réduire le CV à une page où vous pouvez lire de manière structurée l’expérience professionnelle et académique que vous avez.

Les éléments essentiels d’un bon CV

Le CV doit impérativement être rédigé de manière logique et structurée. Quelques éléments sont indispensables pour cela.

– Données personnelles :

Il s’agit du nom, prénom, adresse, téléphone, e-mail et permis de conduire valable en France (si vous en avez un).

– Photo :  

Elle doit être claire (fond blanc de préférence), l’apparence du candidat professionnelle mais joviale. À éviter : les selfies ou les photos de type “réseau social” ou dont l’aspect a été négligé.

– Introduction :

Elle ne doit pas dépasser 2 lignes, qui doivent montrer les qualités, le projet professionnel à long terme du candidat, ainsi que sa disponibilité à occuper le poste.

– Expérience professionnelle :

Organisée de manière chronologique (du plus récent au plus ancien), en indiquant le nom des entreprises, les postes occupés et les réalisations. Il est conseillé de présenter un maximum de 3 expériences professionnelles, en sélectionnant la plus pertinente pour le poste auquel elle s’applique. Il est important de présenter le niveau d’études selon la nomenclature française, c’est-à-dire : BAC = Baccalauréat, Bac+2 = Technicien Supérieur, Bac+3 = Licence / Bachelor, Bac+4 / Bac+5 = respectivement Master 1 et 2 et Bac+8 = Doctorat. Il est recommandé de passer les tests DELF, DALF ou TCF qui sanctionnent formellement le niveau de français des non-francophones.

– Compétences acquises :

Selon le secteur, l’utilisation d’outils tels que Photoshop, Indesign, SAP, entre autres, vous permettra de vous démarquer des autres candidats. C’est pourquoi si vous pratiquez le yoga, l’équitation, la sculpture ou si vous faites du bénévolat, c’est dans cette rubrique que vous devez vous démarquer.

– Un design élégant et sobre :

La France est connue dans le monde entier pour son élégance, qui devrait également être adoptée dans l’identité graphique du CV. Des couleurs telles que le bleu marine, le beige, le vert foncé, le gris ou le blanc, ainsi que des motifs linéaires et bien structurés sont idéales dans ces cas. L’utilisation de couleurs vives (telles que l’orange, le violet ou le rose) doit être évitée car elle peut être perçue comme une immaturité professionnelle.

1 CV = plusieurs versions

Avoir plusieurs versions du CV est une stratégie qui vous permet de mettre en avant les expériences les plus appropriées au poste et à l’entreprise auxquels vous postulez. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez classer les différents CV par secteur (tourisme, communication, restauration), par entreprise ou par poste pour lequel vous postulez. Par conséquent, personne ne doit être épargné par l’aide que l’on peut recevoir d’un natif pour vérifier et corriger le CV si nécessaire.

Ces informations vous seront très utiles pour trouver l’emploi qui vous convient. N’oubliez pas de l’accompagner d’une bonne lettre de motivation en français.