Lolita : histoire et analyse du roman de Nabokov

Le célèbre roman “Lolita” de Vladimir Nabokov, a été imprimé pour la première fois à Paris en 1955, provoquant un grand scandale. La genèse de la publication du roman est très complexe. Il a été initialement publié uniquement par la maison d’édition érotique Olympia Press, basée à Paris. En Amérique, il a été publié en 1958, obtenant un succès immédiat avec la vente de 100 000 exemplaires. En Italie, il a été publié un an plus tard par Mondadori.

L’auteur, d’origine russe, s’était installé en Amérique dans les années 1940, oubliant presque sa véritable langue. Seul, il a traduit son travail en russe, qui a été publié dans les années 60 avec un post scriptum dans lequel il raconte sa relation avec sa langue maternelle.

Lolita roman nabokov suscite un grand scandale en raison du thème abordé : un amour à la limite de la pédophilie entre un professeur de littérature française et une jeune fille de 12 ans.

Graphique et résumé

Le professeur Humbert Humbert raconte sa propre histoire émotionnelle. Après l’échec de son premier mariage, il s’installe en Nouvelle-Angleterre où il loue une chambre avec une veuve, Charlotte Haze. C’est là qu’il rencontre Dolores, la fille de la veuve, qui n’a que 12 ans. C’est une fille très téméraire et rebelle avec un fort caractère… Entre les deux, une très forte complicité se crée d’abord, interrompue par le départ de la jeune fille pour la colonie. Mais Charlotte, amoureuse de Humbert, découvre son journal intime dans lequel il déclare sa passion pour la fille et le menace. Mais le destin change les cartes sur la table : Charlotte meurt renversée par une voiture.

Le professeur va donc ramener Dolorès, appelée Lolita, à la colonie et entame avec elle un voyage en voiture vers les États-Unis. Ils vont de motel en motel. Il la paie en échange de faveurs sexuelles, mais surtout pour l’empêcher de tout dénoncer à la police. Après un an d’errance, ils s’installent tous les deux dans une ville où Lolita peut également aller à l’école. Humbert, cependant, la retient pratiquement prisonnière, ne lui permettant de suivre que le cours de théâtre.

Ils reprennent leur errance car leur histoire fait scandale dans la ville. Lolita, cependant, tombe malade et, une fois guérie, s’enfuit de l’hôpital avec un autre homme, Quilty, le directeur de théâtre qu’elle a rencontré au cours.

Lolita : la finale

Dans lolita roman nabokov, Lolita commence alors sa vie. Elle a proposé de devenir une star du porno, mais elle refuse et Quilty l’abandonne. Elle rencontre ensuite l’homme qu’elle va épouser, Dick, qui ne sait rien de son passé. Humbert, cependant, est toujours à sa recherche et apprend que c’est Quilty qui l’a aidée à s’échapper de ses griffes et c’est pour cette raison qu’elle le tue. Il commence donc à écrire son roman/confession depuis la prison.

Brève analyse et commentaire

Le style de “lolita roman nabokov” est celui d’une véritable histoire à la première personne par le professeur Humber, qui veut presque justifier sa passion pour Lolita en disant qu’il a été traumatisé dans son enfance par la mort de sa petite amie du typhus.

Le style de lolita roman nabokov est très prosaïque, presque mélancolique, comme si le protagoniste cherchait à se faire comprendre du lecteur. Son but est en fait d’être sympathique et non pas détesté pour cette obsession qui est la sienne. Cependant, le roman ne contient aucune référence sexuelle explicite et aucun récit de scènes grossières.

Un film de Stanley Kubrick sur lolita roman nabokov, qui a connu un grand succès, a également été basé sur le livre.

Empruntant au roman, le terme lolita dans lolita roman nabokov est aujourd’hui utilisé dans le vocabulaire courant pour désigner une très jeune fille mais très téméraire dans son comportement.