Dordogne : 5 choses à savoir sur le célèbre barrage du Chastang

barrage du Chastang

Publié le : 10 janvier 20247 mins de lecture

Savez-vous que 10 barrages ont été construits sur la rivière de la Dordogne ? Tous produisent de l’électricité et contrôlent les menaces d’inondation. Le barrage du Chastang fait partie d’un de ces barrages qui régulent les débits de la Dordogne. Dans cet article, vous découvrirez cinq éléments essentiels à connaître sur ce lieu : sa situation, ses caractéristiques, sa centrale hydroélectrique, son usine et son espace Odyssélec. Il vous est également mentionné quelles sont les visites du barrage du Chastang qu’il est intéressant de réaliser.

Une situation dans un cadre sauvage

Tout d’abord, il est possible de participer à une visite du barrage du Chastang. Le barrage de Chastang est situé dans le département de la Corrèze, entre le barrage Sablier et de l’Aigle. Vous le trouvez sur les communes de Saint-Martin-la-Méanne et de Servières-le-Château. Au creux des gorges et sur la rivière de la Dordogne, le barrage a pris sa place dans un environnement où la forêt et la roche de granit sont présentes. Il est ainsi installé au milieu d’une nature particulièrement sauvage. Il fait aussi partie de la Xaintrie. Une région mystérieuse qui est localisée aux confins de l’Occitanie, de l’Auvergne et du Limousin. Cette région naturelle est délimitée par trois profondes vallées : la Cère, la Maronne et la Dordogne. Cet édifice majestueux appartient à EDF qui se situe en amont de Beaulieu-sur Dordogne et d’Argentat. 1 500 personnes ont travaillé à l’édification de ce colosse de béton. Sa conception est incroyable. Elle représente de véritables cathédrales des temps modernes.

Des caractéristiques d’un ouvrage imposant

C’est dans une des plus belles régions de France qu’a été construit, entre 1947 et 1952, le barrage du Chastang. Ce dernier est de type « poids de voûte ». Un barrage poids de voûte allie à la fois les caractéristiques d’un barrage poids et d’un barrage voûte. Le premier est construit en béton ou en pierre, il est vertical par rapport à la retenue et incliné à la vallée. Quant au barrage voûte, il s’adosse en partie sur des parois rocheuses. Sa forme courbe lui permet d’envoyer la pression de l’eau sur les rives. Le barrage poids voûte du Chastang, qui retient les eaux de la Dordogne, est en béton et s’appuie sur des fondations en granit. En utilisant ces deux procédés, la construction du barrage du Chastang a nécessité 350 000 tonnes de béton et 10 000 tonnes d’acier. Sa hauteur est de 79 mètres, sa longueur à la crête de 300 mètres, son épaisseur à la base de 47 mètres, son volume d’eau retenu est de 237 000 000 m² et sa productibilité en électricité est de 500 millions de kWh. Il est le premier producteur d’électricité installé sur la Dordogne.

Une centrale hydroélectrique à l’intérieur du barrage

C’est après quatre années de travaux que le barrage a pu voir le jour. La production d’électricité se réalise à l’intérieur du barrage. Une petite centrale exploite les eaux du lac de Feyt amenées par une conduite. Avec une retenue longue de 31 kilomètres (qui contient l’équivalent de 75 000 piscines olympiques) et de trois turbines de 50 tonnes chacune, le barrage a une production annuelle qui équivaut à une consommation d’eau pour 186 000 habitants. Une véritable usine qui utilise la force motrice de l’eau de sa retenue pour transformer cette dernière en électricité par l’intermédiaire d’un alternateur et d’un transformateur. En complément de sa fonction principale qui est la production électrique, le barrage est aussi un régulateur des débits de la Dordogne. Une attribution indispensable pour la pêche et les activités de tourisme. Il a ainsi permis de développer, par la création de son lac, un espace pour des activités touristiques, de loisirs et de pêche. Il vous est possible de découvrir d’autres merveilles de la région sur le site vallee-dordogne.com.

Un espace EDF Odyssélec

L’espace EDF Odyssélec est ouvert au public. Il est situé au pied du barrage hydroélectrique du Chastang. L’espace EDF Odyssélec demeure un lieu de découverte du patrimoine industriel de la Corrèze. C’est dans une ancienne conciergerie qu’EDF vous accueille dans un espace doté d’un parcours ludique entièrement gratuit. Dans un premier temps, il vous est présenté les différentes techniques de la production hydraulique, puis l’histoire humaine et la puissance de l’eau. Cette énergie renouvelable représente un coût d’exploitation rentable et délivre de faibles émissions de gaz à effet de serre. Vous découvrez l’histoire d’EDF jusqu’à la construction du barrage hydroélectrique. Dans une salle de projection, vous verrez l’impact que ce barrage apporte sur le territoire de la Vallée de la Dordogne. Vous apprendrez comment fonctionne un barrage et les différentes actions menées pour la biodiversité.

Une visite de l’usine pour découvrir le fonctionnement de l’hydroélectricité

La visite du barrage du Chastang vous permet de plonger dans la salle des machines où se trouvent ses trois alternateurs Alsthom. Vous ressentirez une ambiance très particulière dans la salle des vannes. Celle-ci, située juste derrière un mur, retient des millions de mètres cubes d’eau de la Dordogne. Ensuite, dans un espace ludique et pédagogique, vous découvrirez les différentes conséquences de l’hydroélectricité qu’apporte le barrage sur l’environnement, l’économie, la politique et la société. Dès l’âge de huit ans, les enfants sont accueillis. À l’extérieur, vous avez la possibilité d’admirer un magnifique point de vue sur le barrage. Vous bénéficiez de plusieurs zones de pique-nique qui permettent d’apprécier les richesses paysagères et naturelles de tout le site. Vous pouvez aussi profiter de moments de détente au bord du lac. Pour clôturer votre parcours, offrez-vous une vue imprenable sur cet ouvrage d’art dans le haut du belvédère. La visite de l’usine est payante et un guide vous accompagne.

Plan du site