Les vertus thérapeutiques du Graviola Corossol

Graviola Corossol

Publié le : 25 juin 20195 mins de lecture

Appelé annona muricata ou graviola, le corossol est aussi connu sous différentes autres appellations. C’est un fruit particulièrement énergétique. Ayant un goût sucré, il se consomme nature et se déguste de plusieurs manières. Il est surtout apprécié pour ses éléments nutritifs et ses vertus thérapeutiques.

Corossol : un excellent anticancer

De couleur vert sombre, le corossol pousse généralement en Amazonie, principalement au Brésil où on le nomme graviola. Ressemblant vaguement à un cœur et hérissé d’épines molles, ce fruit à épines a un goût tendre et sucré, mais légèrement aigre. Sa chair est onctueuse et les graines ne sont pas comestibles. La taille de l’arbre en elle-même peut sembler disproportionnelle par rapport à ses fruits. En effet, il mesure entre 3 à 10 m de hauteur, alors que ses fruits peuvent aisément atteindre jusqu’à 30 cm de long. Son poids avoisine les 3 à 4 kg, mais les plus gros fruits peuvent peser jusqu’à 5 kg. C’est un fruit composé essentiellement de vitamines, de glucides, de minéraux, de magnésium… Devant la richesse de ces éléments, le graviola corossol affiche des propriétés thérapeutiques incontestables.

Le graviola est un remède efficace dans le traitement du cancer. Cette vertu quasi miraculeuse est de plus en plus exploitée par l’industrie pharmaceutique et par la médecine moderne en vue de traiter ce type de maladie. Les feuilles du corossol agissent particulièrement sur les cellules cancéreuses. A en croire les recherches effectuées, son pouvoir anticancéreux est plus efficace que la chimiothérapie. Une nouvelle approche thérapeutique a récemment soutenu que la composition du graviola pourrait lui valoir des bienfaits contre différents types de cancer, notamment les cancers du sein, des ovaires, du côlon, de la prostate, du poumon et du pancréas.

Graviola corossol : un régulateur des fonctions de l’organisme

Le corossol est surtout réputé de par le monde comme étant une plante anticancer, néanmoins, son action thérapeutique ne se limite pas à cela. Plusieurs études cliniques ont été concluantes à ce propos, d’ailleurs, les autres vertus du graviola ont été prouvées scientifiquement à plusieurs reprises. Les bienfaits de ce fruit à épines sur la santé ont déjà été reconnus depuis la nuit des temps par la médecine traditionnelle. Les racines, les feuilles, les fruits, l’écorce et les graines sont tous aussi bénéfiques pour guérir toutes sortes de maux. En usage traditionnel, les infusions faites à base de feuilles de corossol, par exemple, favorisent une meilleure digestion.

En jus ou en salade de fruit, il purifie le foie et facilite le transit. La pulpe élimine les toxines corporelles. Le graviola corossol peut aussi lutter contre les infections bactériennes et fongiques. Utilisées en cataplasme, les feuilles soulagent les brûlures et servent également à traiter les dermatoses. Par contre, les graines agissent comme de puissants antiparasitaires. On prête aussi au corossol des vertus antipyrétiques, antidiurétiques et antiarthritiques. Il est à noter que le graviola lutte contre l’hypertension et le diabète.

Graviola : un puissant remède contre les troubles cognitifs

Le corossol est spécialement recommandé pour traiter les troubles de l’insomnie, ainsi que les troubles nerveux. Il possède des vertus apaisantes tout en stimulant le cœur en même temps. Ses effets calmants contribuent à améliorer les symptômes de la dépression et du stress. Il est plus facile de profiter des bienfaits de ce fruit multifonctions en privilégiant le graviola bio. Ses feuilles sont notamment réduites en poudre pour être conservées dans des sachets. Ces derniers sont ensuite vendus dans les magasins bio. Acheter du corossol peut servir à plusieurs usages.

Avec ses composants entièrement naturels, le graviola ne présente aucun effet secondaire. Comme tout autre aliment, il suffit de le consommer avec modération. Il est aussi recommandé d’éviter tout usage interne abusif. Les femmes enceintes ou allaitantes doivent également s’abstenir d’en consommer.

Plan du site