Qu’est-ce que le TURPE 6 ?

TURPE 6

Publié le : 18 avril 20237 mins de lecture

Le secteur de l’énergie est un domaine règlementé par l’État. Dans ce domaine, il existe plusieurs lois et règlements qui fixent les modalités d’exploitation du courant domestique. Tout particulièrement, en France, le turpe 6 est souvent évoqué en matière d’évaluation des couts énergétiques de la consommation de l’électricité. Si vous intervenez dans le secteur de l’électricité où vous êtes un consommateur ordinaire, on vous explique tout sur le TURPE.

Comprendre le turpe 6

Le marché de l’électricité est un vaste secteur qui implique de nombreux acteurs. Hormis les responsables étatiques, il faut compter aussi sur des personnes morales dans la distribution et la commercialisation de l’électricité domestique. Ainsi, pour réguler les interactions entre ces entités sur le marché, il est important de définir des règles claires afin que le courant électrique soit un bien profitable pour la communauté.

En réalité, c’est dans ce but que le turpe intervient. Il se définit comme le Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité. Concrètement, le TURPE est une règlementation d’ordre tarifaire qui encadre les couts de la distribution de l’électricité en France. Cet ensemble de lois découle d’une perpétuelle volonté d’améliorer les standards existants. De ce fait, le turpe 6 représente la sixième version de la règlementation existante. Dans sa version 6, il est important de noter que le TURPE a été adopté depuis l’année 2020. Il demeure valable sur quatre années. En revanche, les dispositions légales ne lient pas les membres de la commission à l’effet de revisiter les textes du TURPE au bout des quatre années. En fonction des circonstances et de l’urgence, la commission a le plein droit de réviser le TURPE chaque année.

Il est important de retenir que le tarif défini par le TURPE n’est pas calculé sur des considérations aléatoires. Dans la pratique, il existe une commission de Régulation de l’Énergie qui traite des questions relatives à la fixation des modalités de bénéfice du courant électrique pour chaque région. Lorsque la commission définit le tarif, celui-ci est valable pour tous les gestionnaires de réseaux d’électricité à usage public en France.

En outre, le TURPE poursuit deux objectifs. Prioritairement, il a un intérêt communautaire, car il est destiné à aider les bénéficiaires dans l’accomplissement de leur mission d’intérêt public. De toute évidence, le TURFPE est aussi utile pour les populations, car il définit un contrôle et un encadrement des prix afin d’éviter des factures exorbitantes imposées à la charge des consommateurs.

Composition du TURPE

Bien que le turpe soit globalement une règlementation sur le prix, il demeure un ensemble de valeurs techniques. Il est toujours important de maitriser la composition et le modèle mis en place par la commission de Régulation de l’énergie.

En outre, il est important de remarquer que le turpe se compose de deux parties distinctes. D’une part, il existe une partie qui est fixe et qui est toujours indépendante de votre consommation en électricité. D’autre part, le TURPE possède une autre partie qui est variable. Celle-ci fluctue en fonction de la consommation de l’énergie électrique du ménage. Lorsqu’on s’intéresse à la partie fixe, les références inscrites se rapportent à tous les couts qui sont liés à l’installation du réseau ou à l’entretien des circuits de distribution.

Toutefois, gardez à l’esprit que le tarif TURPE supporté par les ménages est toujours intégralement reversé aux compagnies en charge de la gestion des réseaux d’électricité. Ces gestionnaires ne sont pas réellement les fournisseurs d’énergie électrique. Une partie des fonds du tarif est aussi destinée aux sociétés locales qui opèrent dans la distribution à petite échelle. Globalement, l’idée est d’amortir les charges afférentes à l’exploitation, à l’entretien ou au développement des canaux de distribution de l’électricité.

Par ailleurs, il existe d’autres composantes qui intègrent la base tarifaire du TURPE. Hormis la composante de gestion et celle liée au comptage, il est également important de relever :

  • La composante de soutirage ;
  • La composante qui prend en considération les dépassements de la puissance à laquelle l’abonné a souscrit ;
  • La composante rattachée aux alimentations de secours et complémentaires ;
  • La composante de regroupement ;
  • La composante qui prévoit les dépassements ponctuels programmés ;
  • La composante de l’énergie réactive ;
  • La composante des injections.

Sur une facture d’électricité, le TURPE n’est pas la plus grande partie du montant global de la facture. Elle est souvent évaluée à 25% au même titre que les autres taxes qui composent la facture d’électricité. Vous pouvez vérifier ces détails de votre facture sur opera-energie.com.

Système de fixation du prix du TURPE

Pour harmoniser les couts sur l’ensemble du territoire français, la commission de régulation de l’énergie s’appuie sur un mécanisme précis qui se révèle avantageux pour tous. Retenez que le cout du TURPE est construit autour de plusieurs principes. D’abord, la règle du timbre-poste impose que le prix de l’acheminement de l’électricité ne soit pas proportionnel à la distance parcourue depuis les centrales vers le consommateur final. Cette indication permet de définir une valeur forfaitaire qui favorise tous les abonnés.

Ensuite, vous devez aussi savoir que le TURPE veille à ce que le cout demeure le même pour tous les consommateurs et à tous les niveaux du territoire de la France. Une autre règle fondamentale prévue dans le Turpe version 6 concerne l’horosaisonnalité. Concernant cette disposition réglementaire, il est important de noter que le tarif de l’énergie électrique peut varier en fonction des saisons, des jours ou même des heures de la journée. De même, la tarification peut être influencée par des facteurs comme la puissance auxquels les abonnés souscrivent.

En définitive, il est important de comprendre que le TURPE représente un système de règlementation du financement de l’exploitation des réseaux d’électricité en France. Son objectif est d’instaurer un système équitable de distribution qui avantage le consommateur final. Il se compose généralement d’une part fixe qui regroupe les charges d’entretien du réseau et d’une partie variable qui fluctue au gré du niveau de consommation du ménage. En outre, Le TURPE n’est pas le seul élément responsable de l’augmentation de la facture énergétique. D’autres facteurs peuvent aussi être à la base de l’augmentation du prix de l’électricité en l’occurrence les prix de marché de l’électricité.

Plan du site