Que faut-il savoir sur les systèmes de contrôle de la charge électrique ?

Que sont les systèmes de contrôle de la charge électrique?

Les systèmes de contrôle de la charge électrique sont des dispositifs permettant de contrôler la consommation d’énergie, conçus dans un souci d’économie d’énergie. Les systèmes, intégrés dans le système électrique, proviennent du monde de l’industrie, où le contrôle de la consommation d’énergie est fondamental car c’est l’un des éléments qui affectent le plus la production.

Débutant principalement dans le secteur industriel, ils se sont progressivement adaptés, dans de petites dimensions, également à l’environnement domestique, grâce à la domotique. Cependant, l’installation peut être assez coûteuse, il faut donc évaluer l’impact de la dépense initiale sur les économies d’énergie qui peuvent être réalisées.

En bref, les systèmes de contrôle de la charge électrique peuvent avoir des avantages et des inconvénients, comme nous le verrons dans cet article.

Comment fonctionne le système?

Le système de contrôle de la charge électrique est un système composé d’une unité centrale et d’une série de dispositifs périphériques qui remplacent les prises. Chacun de ces périphériques est notamment relié à un appareil ménager dont il surveille constamment la consommation et renvoie la tendance par le biais de statistiques.

Par ailleurs, le système peut être intégré au système électrique ou composé d’une série d’éléments wifi à connecter à chaque prise et de ceux-ci au modem. En effet, grâce au modem, vous pouvez visualiser la consommation de chaque appareil depuis votre smartphone. Même dans certains cas, il est possible, grâce à ces dispositifs wifi, de “contrôler” les différentes prises, en décidant lesquelles doivent être allumées, lesquelles doivent être éteintes et quand.

Les avantages du système de contrôle et de gestion

Le premier avantage qui peut être obtenu avec un système de ce type est évidemment l’économie d’énergie résultant d’une plus grande sensibilisation à l’utilisation de l’électricité. Avec ce système, vous pouvez non seulement savoir combien un climatiseur ou un four consomme, mais aussi combien d’énergie est gaspillée en laissant le chargeur du téléphone portable branché à la prise ou en allumant la lumière de veille de la télévision.

Vous pouvez en plus découvrir la meilleure façon d’utiliser les différents appareils et savoir également quel tarif d’électricité utiliser. Si, par exemple, vous utilisez la machine à laver pendant la journée, ce n’est pas le cas pour choisir un taux horaire de deux heures, mais pour évoluer vers un taux horaire unique. Et tout cela en temps réel. En fait, vous pouvez même faire une facture en main propre, mais seulement deux mois après la consommation !

Un autre avantage de ces systèmes de contrôle est la possibilité d’éviter les coupures de courant, qui sont fréquentes lorsque plusieurs appareils sont utilisés en même temps. Comme vous le savez, les pannes sont causées par une surcharge du compteur électrique. Les systèmes de contrôle de la charge électrique peuvent alors être évités en établissant des priorités.

Un exemple pourrait être de donner une première priorité au réfrigérateur, une deuxième au chauffe-eau et enfin au sèche-cheveux. En cas de panne, il n’y a pas de coupure de courant, mais seule la prise du dernier appareil par ordre de priorité est déconnectée, c’est-à-dire le sèche-cheveux, qui est le moins nécessaire. Vous pouvez alors tranquillement débrancher un autre appareil et remettre le sèche-cheveux en marche.

Le système évite de devoir augmenter la puissance du compteur, ce qui a bien sûr un coût. En outre, ces systèmes sont également contrôlables via un smartphone, grâce à la domotique. Avec le smartphone, vous pouvez faire fonctionner chaque prise de courant. De cette façon, par exemple, vous pourrez laisser la climatisation allumée mais la prise correspondante éteinte. À distance, il devient possible de l’allumer quand vous le voulez et le climatiseur se mettra en marche et pour enfin trouver la maison climatisée dès votre retour.

Vous pourrez ainsi profiter de la domotique sans devoir recourir à l’achat de nouveaux appareils, de type “intelligent”, mais en utilisant ceux que vous possédez déjà.

Un inconvénient onéreux

L’inconvénient principale du système, comme mentionné, est le coût initial, qui ne se rentabilise qu’avec les économies réalisées après quelques années. Il faut aussi dire qu’un tel système devient facilement superflu pour ceux qui sont capables de contrôler la consommation avec un comportement “vertueux”. Si, par contre, vous avez du mal à gérer vos appareils et que vous avez des coupures de courant, alors c’est une bonne chose pour vous.