Quels sont les différents types de ralentisseurs ?

ralentisseur de vitesse

La mise en place d’un ou de plusieurs casseurs de vitesse est devenue indispensable et obligatoire sur les routes et sur certains parkings. Ces équipements sont généralement installés devant un passage piéton pour assurer la sécurité des personnes qui traversent la rue. De nos jours, il existe plusieurs types de ralentisseurs. Les modèles les plus connus sont : le dos d’âne, les casseurs en caoutchouc et les coussins.

Des panneaux pour indiquer les ralentisseurs

Pour prévenir les conducteurs de la présence des casseurs de vitesse, il est nécessaire d’installer des panneaux. Si la route possède deux sens de circulation, ces équipements de signalisation verticale doivent être placés à une dizaine de mètres, de part et d’autre du ralentisseur. Par contre, si la chaussée est à sens unique, un seul panneau suffira.

Pour avoir plus d’informations à propos des réglementations relatives aux casseurs de vitesse, n’hésitez pas à faire appel à un expert en la matière. Vous pouvez également consulter une agence spécialisée dans ce domaine ou visiter le site idequip.com. Vous y trouverez tout ce qu’il faut savoir concernant les normes et la mise en place des ralentisseurs.

Les différentes sortes de ralentisseurs et leurs rôles

Selon une étude récente, si la vitesse moyenne des automobiles est réduite de 5 %, le taux d’accidents corporels et d’accidents mortels diminueront respectivement de 10 % et de 20 %. Voilà pourquoi le nombre de casseurs sur les rues en centre-ville (devant les hôpitaux, les écoles, les aires de parking…) ne cesse d’augmenter. D’une manière générale, la mise en place d’un ralentisseur de vitesse permet de réduire le taux de collisions et le nombre de morts, suite à un accident de la route.

Parmi les équipements qui existent actuellement, le dos d’âne est sans aucun doute le plus connu et le plus utilisé. Il est aussi connu sous la dénomination de « gendarme couché ». Il est vrai que ce casseur est le plus efficace pour freiner les véhicules. En revanche, il donne du fil à retordre aux bus et aux cyclistes. Ce ralentisseur monobloc occupe toute la largeur de la chaussée et présente une longueur de 4 mètres pour une hauteur quelques centimètres.

De son côté, le casseur en caoutchouc a une faible largeur. Il mesure près de 40 centimètres. Il convient aux parkings, aux lotissements et/ou aux rues privés. Ce genre de ralentisseur modulable se distingue surtout par sa facilité de pose.

Le coussin est un casseur qui a été conçu à Berlin. C’est pour cette raison qu’il est également connu sous l’appellation de « coussin berlinois ». Ce modèle possède un aspect similaire au dos d’âne, mais il ne couvre pas la totalité de la route. Sa largeur ne dépasse pas les 1.80 mètre. Quant à sa hauteur, elle est de 6 à 7 centimètres.

Les règles d’implantation des ralentisseurs

Il est recommandé d’installer un casseur de type “plateau” sur les chaussées où la vitesse autorisée ne doit pas dépasser les 50 km/h. Sur ce genre de voie, il existe généralement une limitation ponctuelle à 30 km/h. Le recours à ces ralentisseurs est aussi préconisé sur les routes où la circulation des véhicules poids lourds est autorisée.

La mise en place de coussins berlinois n’est pas possible dans certaines zones comme les rues qui conduisent aux centres de secours et sur les routes qui accueillent plus de 6 000 voitures dans une journée. Par ailleurs, vous ne pouvez pas utiliser ce type de casseur à proximité d’une agglomération et dans un tunnel ou dans un pont. Il en est de même sur les voies qui présentent une pente de plus de 6 % et dans les virages qui ont un rayon intérieur en dessous de 200 mètres. Le recours à ce ralentisseur de vitesse n’est pas envisageable sur les chaussées qui ont deux ou plusieurs voies de circulation dans un sens.

Dans une rue à double sens, de largeur comprise entre 6 mètres et 7.40 mètres, il faut prévoir de l’espace (1 mètre à 1.20 mètre) entre les coussins. Par ailleurs, ces derniers ne doivent pas être accolés au trottoir, il faut un espace entre 0.70 mètre et 1.20 mètre. N’oubliez pas de tracer une bande continue à au moins 10 mètres avant et après ce casseur.