Régime : que se passe dans notre corps lorsque l’on saute des repas ?

Combien de fois dans votre vie avez-vous sauté un repas par manque de temps, par paresse ou pour toute autre raison ?

Bien que cela semble simple et innocent, lorsque vous sautez des repas, des conséquences catastrophiques peuvent se produire dans votre corps.

Comme vous le verrez dans l’article d’aujourd’hui, ce n’est pas seulement votre humeur qui est compromise lorsque vous sautez des repas, même les plus simples, comme une collation en milieu d’après-midi.

En effet, votre corps, quel que soit l’effort que vous fournissez assis devant un ordinateur, a besoin de beaucoup d’énergie pour rester en vie et c’est dans la nourriture qu’il puise le carburant dont il a besoin pour rester actif.

Lorsque vous restez trop longtemps sans manger ou sautez des repas, votre corps commence à s’effondrer, ralentit et déclenche une série de réactions qui ne sont pas bonnes pour votre forme physique, votre santé et votre équilibre mental.

Les repas importants comme le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner ne méritent même pas d’être mentionnés !

Comme vous aurez l’occasion de le vérifier, même votre cerveau subit de grandes répercussions lorsque vous sautez des repas.

Sans parler des effets plus immédiats, tels que des taux de sucre non régulés dans le sang.

C’est tendu, n’est-ce pas ?

Dommage que les “dégâts” ne s’arrêtent pas là.

Découvrez ce qui se passe dans le corps lorsque vous sautez des repas :

1. Taux de sucre dans le sang déréglé

Si vous ne souffrez d’aucune maladie, comme le diabète, votre taux de glycémie est généralement équilibré.

Mais lorsque vous sautez un repas, au milieu de votre journée, votre corps souffre d’un manque d’énergie.

C’est parce que vos organes commencent à travailler sans suffisamment de sucre comme carburant et votre corps en paie le prix, vous êtes fatigué et avez des difficultés à vous concentrer.

2. Accumulation de graisse

Votre corps essaie de vous maintenir en vie en permanence, et pour qu’il fonctionne bien, vous devez avoir suffisamment d’énergie.

Comment le faire si vous sautez des repas, qui sont le carburant de ce travail vital ?

En accumulant de la graisse, bien sûr.

Lorsque vous restez trop longtemps sans manger, votre corps comprend que vous allez avoir faim et vous empêche de perdre des calories.

Ce conseil est d’ailleurs très important pour ceux qui doivent perdre quelques kilos.

3. Irritabilité et fatigue

Il n’y a pas que votre taux de sucre dans le sang qui soit totalement perturbé. Votre cerveau est directement affecté lorsque votre métabolisme ralentit.

Si vous ne le saviez pas déjà, lorsque vous sautez des repas et manquez d’énergie, votre humeur et votre disposition sont compromises.

Le fait de ne pas prendre de vitamines au bon moment et en bonne quantité, en plus d’affaiblir votre santé physique, nuit également à votre santé mentale, faisant de vous une personne irritable et fatiguée.

4. Stress et compulsion

Sans nourriture suffisante, votre énergie n’est pas suffisante, vous devenez irritable et l’hormone du stress commence à circuler dans votre corps comme une cascade.

La conséquence de cela, outre la mauvaise humeur et l’irritabilité, est la compulsion la prochaine fois que vous serez confronté à de la nourriture.

Et votre malchance ne s’arrête pas là : combiné à tout cela, vous ne faites que renforcer l’accumulation de calories dans le corps.

C’est pourquoi, parfois, on ne mange pas beaucoup, mais on continue à grossir ou on finit par avoir des difficultés à perdre du poids.

5. Faim incontrôlée

Avez-vous déjà remarqué que lorsque vous sautez des repas, la prochaine fois que vous allez manger, vous avez envie de dévorer des en-cas rapides et gras ?

Cela se produit parce que votre corps est complètement déréglé, comme cela a déjà été expliqué dans les sujets précédents.

Cela facilite la prise de poids, les taux de sucre et d’insuline incontrôlés, les compulsions, etc.

En revanche, si vous mangez toutes les trois heures, par exemple, plusieurs réflexes négatifs ne se feront plus sentir tout au long de la journée, vous vous sentirez plus rassasié, de meilleure humeur, plus calme et plus concentré.

Conséquences physiques de sauter un repas

L’autre conséquence est physique puisqu’un repas sauté fait grossir.

En effet, lorsqu’une personne ne mange pas, son corps stocke de la graisse qui s’amasse par dessus celle qui est déjà présente, de sorte à provoquer une rapide prise de poids et de masse.

De plus, sauter un repas conduit par moments à des insoutenables sensations de famine qui inciteront la majorité des gens à grignoter dans la journée ou à manger trop abondamment pour compenser.

Il va de soit que ces réactions vont accentuer encore la prise de poids.

Ce n’est pas tout, puisque s’abstenir de manger réduira le dynamisme du métabolisme comme on l’a dit.

Or, il faut savoir que le métabolisme sert à brûler les graisses ingurgitées au cours de la journée.

Donc son ralentissement réduira nécessairement la quantité de graisse qu’il pourra brûler.

Après avoir sauté un repas, la nourriture que vous mangerez par la suite formera davantage de graisse que si vous n’aviez pas sauté de repas.

Ainsi, l’idéal afin de maigrir est encore de ne pas céder à la facilité de ne plus manger, mais plutôt de mieux manger.

Les rééquilibrages alimentaires ou les régimes hypocaloriques paraissent plus longs mais sont surtout plus efficaces et sans danger.

Ne pas manger le soir pour maigrir : bonne ou mauvaise idée ?

Les effets pervers du jeûne intermittent

À cela s’ajoutent des effets pervers.

Si vous ne mangez pas le soir alors que vous avez faim, il y un risque que :

  • Vous vous réveilliez le matin avec une grosse faim et que vous mangiez un petit-déjeuner trop copieux.
  • Vous vous leviez la nuit pour manger car votre estomac vide vous a réveillé. “Quand on se lève la nuit pour manger, on a malheureusement tendance à avaler les premières choses qui nous tombent sous la main car trop endormi pour se préparer un repas sain. On se jette alors sur des biscuits ou encore du chocolat”.
  • Votre sommeil soit perturbé. “Résultat, on se réveille fatigué donc on bouge moins la journée. Autre effet pervers, on va se tourner de façon inconsciente vers des aliments énergétiques pour atténuer cette fatigue, soit des aliments gras et/ou sucrés”.

Dîner : Les bons réflexes à adopter

Vous l’aurez compris, ne pas manger le soir ne vous assurera pas une perte de poids et pourra, de surcroît, nuire à votre équilibre alimentaire et votre sommeil. “Ce n’est pas grave de sauter un repas de temps en temps, si on n’a pas faim. En revanche, faire l’impasse sur le dîner alors qu’on a faim est une très mauvaise idée. Il est important de toujours écouter son corps”, insiste Nathalie Négro.

Voici quelques bonnes habitudes à adopter pour le dîner :

  • Évitez de manger gras.
  • Les lipides sont longs à digérer.
  • Or, pendant la digestion, la température corporelle a tendance à augmenter, ce qui ne favorise pas l’endormissement et la qualité du sommeil.
  • Évitez de boire de l’alcool.
  • “L’alcool désinhibe et nous fait perdre nos sensations alimentaires, notamment la satiété.
  • Conséquence, sous l’effet de l’alcool, nous avons tendance à manger plus que quand nous sommes sobres”, fait savoir la diététicienne.
  • Mangez des aliments qui facilitent l’endormissement.
  • On pense aux féculents qui favorisent la libération de tryptophane dans le cerveau, précurseur de la sérotonine, un sédatif naturel.
  • Les produits laitiers sont également à privilégier car ils contiennent des substances qui miment l’action des endorphines.
  • Enfin, certains aliments naturellement riches en tryptophane et/ou magnésium sont conseillés le soir pour bien dormir : La banane, les légumineuses, le chocolat noir…
  • Ne prenez pas votre dîner trop tard.
  • Il faut compter environ 2 heures entre la prise du dernier repas et le coucher pour ne pas que la digestion gêne l’endormissement.
  • Aussi, veillez à ce que le déjeuner et le dîner ne soient pas trop espacés car plus vous attendrez entre les deux repas plus vous aurez faim le soir et plus vous mangerez.